07 juillet 2008

EE - Test

 
 

Test /

Préparer son entretien

 
 

Ce test vous permet de mesurer votre préparation à l'entretien d'embauche et partant, vos chances de réussite. Il contient toutes les questions clés qui permettent de mesurer vos chances de réussite et … les bonnes réponses ! ! !

 
 

 
 

Réponse

Explications

Pour mieux argumenter vous apportez toutes sortes de documents (C.V., certificats, articles).

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • vous pourrez faire face à un plus grand nombre de situations ;
  • les photos, plans et maquettes sont très souvent plus convaincants que votre curriculum vitae, car plus illustratifs.

Question 1/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si le poste vous plaît beaucoup, vous estimez qu'il est astucieux de le dire.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • très peu de candidats le disent. Ceci vous permet donc de vous démarquer d'eux ;
  • votre recruteur est toujours incertain et indécis ; votre enthousiasme et détermination peuvent l'aider à se décider en votre faveur.

Question 2/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Il vaut mieux arriver 5 minutes en avance à un entretien.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • il ne faut pas arriver trop en avance. Pénétrez 5 minutes avant l'heure prévue pour votre entretien. Profitez-en pour jeter un coup d'oeil, allez vous laver les mains et prenez la température des lieux.

Question 3/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

En fin d'entretien, il est préférable de faire préciser « qui a l'initiative du prochain contact et sous quel délai».

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • vous serez perçu comme un professionnel ;
  • vous aurez un point de repère dans le temps pour relancer votre interlocuteur dans le cas ou il vous promette de vous contacter et qu'il ne fasse pas ;
  • On vous demandera peut-être d'avoir l'initiative ce qui - en général - est un signe plutôt bon.

Question 4/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si vous avez d'autres propositions fermes d'embauche, vous vous arrangez pour le dire.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • le fait de le dire vous valorise et montre à votre interlocuteur que vos talents intéressent plusieurs organisations ;
  • cela vous permet de faire monter élégamment et sans risque les enchères salariales ;
  • c'est une technique de sécurisation du recruteur (qui n'est jamais sûr de lui et de son jugement). Le fait de savoir que d'autres s'intéressent à vous le réconforte dans son jugement et l'aide dans sa prise de décision.

Question 5/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Pour bien convaincre, vous développez votre argumentation en marquant des pauses.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • les pauses servent à donner à votre interlocuteur l'occasion de changer de sujet si ce que vous venez de dire ne présente aucun intérêt pour lui ou, au contraire, de vous questionner plus avant sur le sujet que vous venez d'aborder ;
  • elles vous permettent de reprendre votre respiration ;
  • il est important d'argumenter en 3 temps : indiquez d'abord les titres que vous souhaitez développer. Voyez ceux qui intéressent votre interlocuteur. Présentez ensuite les sous-titres des titres qui ont retenu l'attention. Puis développez les réalisations qui correspondent aux sous-titres retenus.

Question 6/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Pour présenter une réalisation, 20 secondes suffisent.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • une seule idée peut être présentée en moins de 20 secondes ;
  • les experts en communication recommandent aux personnes qui sont interviewées par un journaliste en différé de ne jamais excéder 28 secondes ; C'est le temps au-delà duquel l'édition (coupage et remontage du texte) devient très facile ;
  • si l'idée que vous exposez intéresse votre interlocuteur, 20 secondes sont amplement suffisantes pour le savoir; Si le thème l'intéresse il saura vous demander de développer votre idée et d'aller plus loin ;
  • si l'idée que vous exposez n'intéresse pas votre interlocuteur, en 2 minutes vous avez 5 à 7 fois le temps de le lasser, de l'ennuyer et de le faire décrocher.

Question 7/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si vous avez une chose qui vous ennuie, vous l'abordez, plutôt en fin d'entretien.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • vous aurez eu le temps de démontrer que vous êtes la personne de la situation dont votre interlocuteur a besoin;
  • en tout début d'entretien, une petite information négative, même minime ou secondaire, prend une énorme résonance et s'amplifie;
  • la dire en début d'entretien vous aide à vous libérer d'un poids qui vous préoccupe. Donc à ne penser qu'à vous et non à votre projet avec votre interlocuteur.

Question 8/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si l'on vous attaque sur un de vos points sensibles, vous contre argumentez et changez rapidement de sujet.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • plus vous passez de temps sur un de vos points sensibles, plus vous affaiblissez votre position;
  • l'attitude face à un point sensible est souvent irrationnelle (préjugé). Le fait de vouloir la contrer et démonter (de façon rationnelle) qu'elle est fausse fait que vous argumentez sur une longueur d'onde différente de celle de votre interlocuteur. En réalité, en agissant ainsi vous risquez de le renforcer;
  • il est important d'être bref. C'est une façon élégante et expéditive de montrer que ce point sensible est peut-être important pour d'autres mais il ne présente aucune difficulté dans votre cas.

Question 9/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si le téléphone de votre interlocuteur sonne, vous faites mine de sortir pour ne rien entendre.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • le savoir-vivre vous suggère de le faire;
  • la conversation peut avoir un caractère confidentiel et le fait de rester peut mettre votre interlocuteur dans de mauvaises dispositions à votre égard;
  • cela vous permet de vous oxygéner, de reprendre des forces et d'être encore meilleur pour la suite de l'entretien.

Question 10/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Un Directeur des Ressources Humaines (ou Chef du Personnel) juge plus sur le savoir-faire/être que sur le savoir.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • c'est avant tout un généraliste qui ne peut connaître toutes les professions ou spécialités;

Question 11/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Dans les premiers instants de votre entretien, 80 % à 90 % du jugement est porté sur des éléments visuels ou le ton de la voix.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • cela a été démontré dans différentes études sur la communication;
  • on le retrouve dans toutes les situations de la vie. Nous sommes très sensibles au tout début et la fin des événements. Par exemple : marteau piqueur, séjour hôtelier, relation amoureuse...
  • cela est vrai. Il est très difficile de savoir comment faire une bonne première impression. Par contre, il est assez facile de savoir comment en faire une mauvaise. Une étude prouve que les "3 éléments les plus dévastateurs " dans ce domaine sont : le regard fuyant, la poignée de main molle et moite et l'arrivée en retard.

Question 12/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Le look étant important, pour un entretien d'embauche, vous vous habillez comme les employés de l'entreprise.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • " la grande élégance c'est de passer inaperçu "(merveilleuse formule de nos cousins les britanniques);
  • si vous êtes sur votre 31, il peut y avoir un décalage entre ce que vous dites et l'image que vous projetez. Or tout décalage, anachronisme, incohérence a des effets catastrophiques en phase de recrutement.

Question 13/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

En début d'entretien, il est préférable de faire parler votre interlocuteur.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • les gens sont en général flattés quand on leur donne la parole;
  • plus votre interlocuteur parlera le premier, plus il vous donnera d'informations qui vous permettront de mieux choisir et de mieux formuler vos arguments pour convaincre;
  • si vous prenez la parole en premier, l'angoisse aidant, vous risquez de partir sur un long monologue et de dire des choses non pertinentes qui peuvent se retourner contre vous;
  • comme lorsque vous entrez dans une pièce la nuit, il est judicieux d'allumer (de faire parler) de façon à ne pas vous heurter aux meubles;
  • dans une négociation, il est plus astucieux de demander à l'autre de se découvrir le premier. Cela vous permet de mieux ajuster le tir en choisissant et affûtant vos arguments;
  • cela vous donne le temps de vous " poser " intellectuellement et de mieux sentir les lieux.

Question 14/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Quand vous arrivez, vous vous limitez à dire " Bonjour Madame/Monsieur ".

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • il est plus prudent, à moins que vous soyez un expert dans ce domaine, de vous limiter au minimum;
  • les personnes sont toujours flattées qu'on leur dise "Bonjour Madame " ou " Bonjour Monsieur " plutôt que de leur jeter un " Bonjour ! " moderne et impersonnel;
  • si vous prenez la parole, vous risquez de la garder un long moment et de dire trop de choses sur vous, trop tôt. Un recruteur est toujours ravi que vous parliez beaucoup et que vous soyez le premier à le faire; ça l'aide beaucoup dans son processus d'élimination quand il y a plusieurs candidats.

Question 15/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si vous avez le choix, vous vous asseyez dos à la lumière.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • le savoir-vivre vous suggère de vous asseoir face à la lumière de façon à épargner une situation pénible à votre interlocuteur;
  • vous pourrez voir beaucoup plus facilement le visage de votre interlocuteur : noter ses mimiques, lire ses sentiments, deviner ses désaccords, observer son soutien...

Question 16/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

A la question " quels sont vos qualités et vos défauts ? ", vous indiquez vos qualités puis vos défauts.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • le B.A. BA de toute communication lors d'une première rencontre veut que vous annonciez d'abord les bonnes choses pour planter le décor. Les mauvaises nouvelles ont alors beaucoup moins d'impact quand elles sont annoncées en second. Il en va donc de même avec les défauts et les qualités;
  • si vous commencez par vos défauts, les oreilles de votre interlocuteur vont se fermer et vous n'aurez plus la possibilité de vous faire entendre pour vos qualités.

Question 17/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Avant l'entretien, il est plus important de collecter de l'information plutôt sur le poste que sur l'entreprise.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • pour pouvoir être efficace lors d'un entretien, il vous est plus facile d'argumenter à partir de vos réalisations passées pour chacune des tâches à remplir dans le poste à pourvoir;
  • votre interlocuteur est plus préoccupé de savoir ce que vous savez des tâches incombant à la fonction, que ce que vous savez sur son organisation.

Question 18/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

A une question indiscrète, vous répondez brièvement puis vous changez de sujet.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • il est important de montrer que vous êtes équilibré et que vous ne vous faites pas désarçonner par une question, fut-elle indiscrète;
  • votre interlocuteur est plus intéressé par l'équilibre de votre comportement ou votre maîtrise que par le contenu de votre réponse;
  • si vous ne répondez pas, vous risquez d'exciter encore plus sa curiosité.

Question 19/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Vous êtes beaucoup plus jugé sur vos questions que sur vos réponses.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • vos questions révèlent beaucoup plus la façon dont vous réfléchissez que vos réponses;
  • le fait même que vous posiez des questions fait réfléchir votre interlocuteur et, partant, ne le laisse pas indifférent.

Question 20/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Dans une série de candidats, les derniers ont plus de chance de se faire embaucher.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • une enquête de la société Half a montré que les premières personnes rencontrées sont recrutées dans 18 % des cas alors que les dernières le sont dans 56 % des cas;
  • les premiers candidats servent à faire comprendre au recruteur son problème;
  • c'est souvent " le dernier qui parle " qui a raison;
  • le dernier candidat reçu est plus présent dans la mémoire du recruteur.

Question 21/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Vous prenez soin de ne pas aborder la question du salaire le premier.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • dans une négociation, le premier qui parle est toujours le plus vulnérable;
  • le salaire est la dernière chose à aborder dans une négociation (après l'aspect hiérarchique, les responsabilités, les possibilités de formation et de promotion);
  • le premier qui parle dévoile sa marge de manoeuvre et permet à l'autre de mieux ajuster son tir.

Question 22/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Le mieux est de déterminer votre salaire en fonction de ce que vous allez apporter.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • · en utilisant les courbes de salaire vous considérez que vous êtres comparable donc remplaçable;
  • vous serez plus convaincant en prouvant votre contribution par une augmentation de gains, diminutions de coûts ou évitement d'erreurs;
  • les calculs sont plus simples et plus évidents;
  • il vous est ainsi plus facile de convaincre votre interlocuteur car vos arguments portent plus.

Question 23/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si une personne doit rompre un silence, elle le fait au bout de 8 secondes au plus.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • l'expérience montre que si un silence n'est pas rompu dans les 8 premières secondes, il ne l'est pratiquement plus;

Question 24/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Statistiquement parlant, il faut passer en moyenne 7 entretiens avant de recevoir une proposition ferme d'embauche.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • les statistiques montrent que, par voie de réponse à annonce " offre d'emploi ", il faut passer en moyenne 8 entretiens d'embauche (avec des entreprises différentes) pour déboucher sur une proposition ferme d'embauche;
  • les statistiques montrent que, par voie de candidature spontanée, il faut passer en moyenne 8 entretiens d'embauche (avec des entreprises différentes) pour déboucher sur une proposition ferme d'embauche;
  • les statistiques montrent que, par le biais d'organismes officiels et d'associations d'anciens élèves, il faut passer en moyenne 6 entretiens d'embauche (avec des entreprises différentes) pour déboucher sur une proposition ferme d'embauche;
  • les statistiques montrent que, par les autres méthodes de recherche d'emploi (que les 3 citées ci-dessus), il faut passer en moyenne 8 entretiens d'embauche (avec des entreprises différentes) pour déboucher sur une proposition ferme d'embauche.

Question 25/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

En fin d'entretien, il est préférable de résumer ce qui a été dit.

 
 

 
 

 
 

Mauvaise réponse

  • cela montre votre professionnalisme;
  • cela valorise ce que votre interlocuteur vous a dit;
  • cela vous permet de vérifier que vous avez bien compris ce qui a été dit.

Question 26/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Il vaut mieux mener plusieurs négociations à la fois.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • le principe de toute bonne négociation veut que vous ayez 2 partenaires. Ceci vous permet de choisir entre 2 voies et non pas entre une voie et rien.

Question 27/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Les recruteurs préfèrent couvrir d'abord le passé puis le futur.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

 
 

- ils tiennent d'abord à être sécurisés avant de construire ou d'élaborer des plans sur le futur;- cela leur permet d'aller plus vite dans l'élimination des candidats.

Question 28/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Passer un entretien par téléphone est une mauvaise chose.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • par principe, vous ne devez jamais passer un entretien par téléphone;
  • le téléphone peut être utilisé pour obtenir des informations ou un entretien, mais pas pour passer un entretien.

Question 29/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Dans une bonne négociation, il faut gérer la rétention de l'information.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • tout peut être dit, mais pas n'importe quoi, à n'importe qui, n'importe comment et n'importe quand;
  • la même information, donnée trop tôt, peut être catastrophique. Indiquée plus tard elle peut, au contraire, être totalement neutre.

Question 30/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Après un entretien, vous remerciez plutôt par écrit.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • les paroles s'envolent et les écrits restent;
  • des remerciements écrits vont dans votre dossier et peuvent avoir un poids certain au moment de la décision finale quand on ressort les dossiers;
  • vous avez ainsi tout votre temps pour écrire et relire (donc éviter tout faux pas ou fausse note).

Question 31/32

 
 

 
 

Réponse

Explications

Si vous êtes fumeur, vous vous abstenez de fumer.

 
 

 
 

 
 

Bonne réponse

  • cela vous évite de prendre le risque de vous mettre un " non fumeur " à dos;
  • le savoir vivre impose que l'invitation à fumer soit faite par le recruteur et non par le candidat;
  • même si votre interlocuteur fume, évitez de le faire. Rien ne trahit plus une personne que la façon dont elle fume.

Question 32/32

 
 

 
 

 
 

Collé à partir de <http://www.cadresonline.com/coaching/test/resultat.php>

 
 

EE - Voici quelques conseils pour bien réussir votre entretien d'embauche :

  • Si vous vous sentez mal avant un entretien, ne vous inquiétez pas. Si ça peut vous rassurer, tout le monde peut se sentir nerveux avant un entretien d'embauche. Même le recruteur qui vous a sélectionné grâce à votre CV.
  • Rappelez-vous qu'il faut toujours être positif et optimiste. Évitez le pessimisme, évitez de médire de votre ancien employé. Ceci s'applique également à votre CV et votre lettre de motivation, ne dîtes jamais du mal de votre ancien employeur.
  • Je me rappelle d'une scène ou Donald Trump, le célébrissime multi-milliardaire américain parlant dans une conférence : "Je faisais l'entretien final d'un candidat que je voulais déjà engager, mais cette personne a commencé à dire du mal de son ancien employeur, et je ne l'ai pas recruté : ce que je hais le plus c'est les gens non fidèles, cette personne n'aura sûrement pas de problème à dire du mal de moi devant son prochain employeur. Si une personne médit de son employeur, elle n'est pas digne de confiance !".
  • Pratiquez et apprenez les réponses, répétez-les devant vos amis, devant le miroir, devant votre chien... Demandez des conseils et des suggestions à vos amis. Il faut que ces réponses deviennent une seconde nature de vous-même. Vous devriez être capable de les citer par cœur, même si on vous surprend dans la rue avec une question « Quelles sont vos qualités ? ».
  • Apprenez votre CV par cœur. Suivez ce conseil : dans la plupart des cas, l'employeur commencera par mettra votre CV devant lui, puis vous posera des questions sur tous les points que vous avez mentionné dans votre CV. Soyez sûr de connaître toutes les dates, et ayez un discours préparé pour chaque point dans votre CV. L'employeur évoque vos activités associatives ? Ne ratez pas cette occasion de lui faire part des responsabilités que vous avez eue, et des différents succès que vous avez connus.
  • Calculez aussi le temps pris pour répondre à chaque question. Ne parlez jamais plus que deux minutes de suite lorsque vous répondez  à une question de l'entretien.

 
 

Collé à partir de <http://www.entretienrecrutement.com/conseil-entretien-embauche.html>

 
 

EE - Questions au recruteur

Vous avez décroché un entretien de travail. Félicitation ! Mais le vrai travail ne vient que de commencer.

Préparez une liste de questions sur papier que vous emporterez avec vous. Certains candidats hésiteront à emporter un papier avec eux se disant que le recruteur préférera les questions spontanées. Loin de là, emporter un document avec vous véhiculera deux idées aux recruteurs : Vous avez déjà effectué une préparation pour cet entretien de travail et vous ne venez pas les mains vides, et bien sûr quoi de mieux pour remplir les périodes de silences lourds quand le recruteur manque de question. En plus, vous aurez ainsi un certain contrôle de l'entretien.

Vous aurez peut-être à poser une seule question dans un entretien de travail, si c'est le cas, ayez une question prioritaire. Demandez-vous, si je n'ai qu'une seule question à poser, que va être cette question ?

Soyez sûr d'inclure ces trois éléments lorsque vous aurez à choisir votre question :

  • Une phrase qui montre votre compréhension des problèmes rencontrés par l'entreprise
  • Une phrase qui affirme votre capacité à résoudre ce problème.
  • Une requête pour demander au recruteur de vous offrir l'opportunité de résoudre ce problème

Sachez poser les bonnes questions

Posez des questions à réponse ouverte. Contrairement aux questions ne nécessitant que des « Oui » ou des « Non », les questions ouvertes interpellent le recruteur et nécessiteront une certaine réflexion de sa part. Vous aurez aussi plus d'information sur l'entreprise et ses attentes. 

Posez des questions courtes, inutiles de partir dans un discours de trois minutes avant de poser votre question. Ceci n'est pas un jeu télévisé, mais bien un entretien de recruteur.

Poser des questions auxquelles le recruteur peut répondre, ne lui posez pas des questions exprès pour le bloquer. Ceci ne pourra que lui donner une mauvaise impression de vous.

N'interrompez pas le recruteur, certains candidats croient bien faire d'interrompre le recruteur lors de sa question pour lui répondre rapidement. Le recruteur se sentira agressé, et c'est ce qu'on veut évitera  tout prix. Donc, attendez que le recruteur termine sa question avant de procéder à la réponse.

 
 

Collé à partir de <http://www.entretienrecrutement.com/entretien-travail.html>

 
 

 
 

Pièges à éviter

Vous souhaitez effectuer une formation dans la préparation d'un entretien d'embauche ? Evitez ces erreurs et vous serez déjà sur la bonne voie. Ces astuces font parties des premiers conseils donnés par les formateurs.

Impliquez-vous

Vous pouvez utiliser le "Nous" lorsque vous parlez au recruteur, par exemple en lui disant subtilement "Quels challenges auront nous à faire face ?". Ceci peut paraitre prétentieux si vous vous impliquez dès le début de l'entretien. Faites donc usage de cette technique plus tard dans l'entretien lorsque le recruteur aura affiché des signes d'intérêts ou lors des entretiens à reprise ou vous devrez rencontrer plusieurs responsables de l'entreprise avant de décrocher le job.

Évitez les questions de "Pourquoi"

Les questions commençant par « pourquoi » peuvent paraître comme une confrontation. Vous êtes entrain de questionner des choix mûrement réfléchis par l'entreprise. Les recruteurs peuvent poser des questions commençant par « pourquoi » puisqu'ils sont intéressés par la manière dont le candidat réfléchit.                       

Évitez les menaces cachées

Certaines candidates croient faire bon en mentionnant d'autres offres venant d'autres entreprises ou en disant au recruteur "Si vous pourriez m'envoyer votre réponse avant mardi, car j'ai déjà une offre d'une autre entreprise". C'est une erreur souvent mentionnée dans les cours de formation à l'entretien d'embauche.

Cette technique aurait pu marcher lorsque les entreprises s'arrachaient les quelques diplômés sortant chaque année, mais dans notre dure réalité d'aujourd'hui, le recruteur ne fera que vous souhaiter bonne chance pour la suite.

Évitez les questions désespérées

Les employeurs ne veulent sûrement pas vous entendre parler de vos problèmes. Ils ne sont pas non plus intéressés par votre situation financière. Si vous sentez que l'entretien prend une tournure inquiétante, inutile, de vous enfoncer encore plus en mentionnant que vous avez absolument besoin de ce travail en espérant que l'employeur aura pitié de vous. C'est un monde sans pitié : c'est le meilleur qui gagne.

« J'ai absolument besoin d'avoir ce travail, je serai un SDF si tu ne m'offres pas ce job ! »

Demander des questions sur ce que l'entreprise peut faire pour vous

Lors de l'entretien, votre priorité est de montrer au recruteur ce que vous pouvez apporter à l'entreprise. Éviter de parler de ce que l'entreprise va vous apporter en posant des questions comme « Quels avantages est ce que votre entreprise offre aux employés ? Est-ce que des tickets-restaurants sont inclus ? » Évitez ce genre de question désespéré.

N'oubliez pas qu'en vous recrutant, l'employeur a simplement un problème à résoudre et il espère que vous êtes la personne parfaite pour résoudre ce problème.

 
 

Collé à partir de <http://www.entretienrecrutement.com/formation-entretien-recrutement.html>

 
 

EE - les erreurs à éviter

C'est simple, c'est humain, et ces conseils vaillent pour toute relations humaines et non seulement les entretien de recrutement. Vous ne décrocherez pas le job si vous faites une de ces erreurs...

  • Vous ne posez pas des questions lors de l'entretien
  • Vous méditez de votre ancien employeur
  • Vous n'êtes pas capable d'accepter la critique
  • Une apparence vestimentaire repoussante
  • Cynique, indécis, sarcastique
  • Agressif
  • M. Je Sais tout
  • Vous arrivez en retard à l'entretien
  • Vous ne regardez pas le recruteur dans les yeux lors de l'entretien
  • Vous ne parvenez pas à vous exprimer clairement
  • Vous posez trop de questions sur les salaires.

Un dernier conseil pour votre entretien : certaines candidates croient que lorsque le recruteur dit "Alors, vous avez des questions ?", il ne s'agit que d'une manière polie de déclarer que l'entretien est terminé. Et c'est une grossière erreur.
Gardez à l'esprit est que cette dernière question est celle qui donnera le plus d'information sur vous au recruteur.

 
 

Collé à partir de <http://www.entretienrecrutement.com/conseil-entretien-recrutement.html>

 
 

EE - acceptez vous l'autorité de votre supérieur hiérarchique ?

Une question piège. En clair serez vous un problème pour moi qui suis votre supérieur hiérarchique ? Si vous acceptez tout, vous ne serez pas jugé digne de confiance; si vous montrez trop de rigidité vous deviendrez un problème et serez donc éliminé. Le principe est que l'entretien n'est pas un lieu pour remettre en question les enjeux de pouvoir, vous respectez donc l'autorité et la hiérarchie car le monde de l'entreprise se base d'abord sur la compétence. Ajoutez que vous effectuez encore mieux ce que l'on attend de vous quand cela est clairement défini et fait l'objet d'une véritable règle du jeu.

 
 

Collé à partir de <http://obsdurecrutement.free.fr/index.php?2006/04/26/1456-question_entretien_d_embauche_autorite_superieur_hierarchique>

 
 

EE - votre plus grand echec votre plus grande réussite

  • Quelle a été votre plus grande réussite ?
  • Quel a été votre plus grand échec ?

Une réussite ne vaut que par les efforts qu'elle vous a demandés. Donc évitez de citer vos gains au Loto. La question a différents sens en fonction de votre age. A 20 ans, on n'attend pas de vous que vous ayez réussi l'impossible dans votre métier. Vous avez encore du temps devant vous, non ? En ce qui concerne la notion d'échec, ici aussi ce qui est intéressant, c'est ce que vous en avez retiré ou les moyens que vous avez mis en oeuvre pour éviter ce qui s'est quand même produit. Renoncez au dialogue psychanalytique sur vos échecs sentimentaux.

 
 

Collé à partir de <http://obsdurecrutement.free.fr/index.php?2006/04/26/1454-question_entretien_d_embauche_principale_reussite_principal_echec>

 
 

EE - Que pensez-vous apporter à notre entreprise ?

  

Plutôt que d'attendre la proposition que l'on va vous soumettre, le recruteur vous lance une perche pour connaître votre futur investissement. L'entreprise s'inscrivant dans un univers économique concurrentiel, elle ne peut consacrer à votre apprentissage trop de temps. Par conséquent, elle attend de vous que vous connaissiez le rôle que vous y jouerez.

  

Mon savoir-faire.

  

Mon enthousiasme et ce que j'ai acquis lors de ma formation universitaire.

  

Ma créativité, mon esprit d'initiative.

  

J'aime travailler en équipe et je sais rassembler les idées des autres pour y associer les miennes, afin de mener à bien un projet.

  

Mes connaissances techniques.

  

Je maîtrise parfaitement tous les réseaux informatiques et les protocoles qui me permettent de résoudre les problèmes de transfert de données.

  

Mon originalité.

  

Je parle le russe et le thailandais couramment. Je serais parfaite pour le poste de secrétaire trilingue que vous proposez. d'autant plus que vous désirez être présent sur le marché asiatique et celui des pays de l'est.

 
 

Collé à partir de <http://www.etnoka.fr/gforums/view-msg.tcl?msg_id=0005du&page=1&topic_id=621>

 
 

EE - Quelles sont vos qualités ?

Ne cherche pas le piège, il n'y en a pas. Le recruteur attend surtout de toi que tu sois sincère. Cette question équivaudrait à "Quels sont vos points forts ?", par exemple. C'est pourquoi, tu ne dois pas vanter des mérites imaginaires, mais dire véritablement ce qui fait ta valeur.

Modestie oblige...

Pas facile de rester modeste quand on vante ses mérite. Commence ta réponse par "On dit de moi que je suis..." ou "On me reconnaît des qualités de...", etc. Evite d'accompagner ta description d'adverbes tels "peu" ou "très" qui pourraient trahir ton peu de confiance en toi ou ta très grande confiance. Dans l'un ou l'autre des cas, ce n'est pas bien vu...

Tu n'as pas d'expérience mais...

Je ne mettrais pas mon expérience en avant parce que j'en ai très peu, mais ça ne m'empêche pas d'être quelqu'un de mature. En tout cas, j'ai apprécié d'avoir eu des responsabilités durant mes stages et approfondir mes compétences.

Tu as le contact facile.

Je pense avoir un bon rapport avec autrui. En tout cas, lorsque je suis en société, je n'ai aucun problème pour lier connaissance avec des personnes que je ne connais pas.

Tu es un passionné

Je suis quelqu'un de motivé. Je me passionne pour ce que je fais et j'arrive à fédérer l'équipe avec laquelle je travaille et à véhiculer

bonne humeur et bonne volonté.

Tu es objectif et d'une nature calme

Je sais prendre du recul dans mon travail. Je suis capable d'avoir une vision objective de mon travail et de déceler les points positifs et négatifs.

Tu es un acharné du travail

J'ai le sens du devoir exacerbé et j'aime avoir la satisfaction du travail bien fait même si ça me prend plus de temps. Et je suis prêt(e)à rester plus tard le soir, pour achever le travail commencé.


Collé à partir de <http://www.etnoka.fr/gforums/view-msg.tcl?msg_id=0004iy&page=1&topic_id=561>



Quels sont vos défauts ?

  

Il est sans doute plus aisé de présenter ses qualités que ses défauts. Si vraiment vous séchez, sachez qu'une qualité peut aussi être un défaut, comme la spontanéité, par exemple !

  

On dit de moi que je suis très bavard.

  

La parade c'est de dire: "C'est chez moi une façon d'amener les autres à parler d'eux".

  

On me dit que j'ai tendance à être trop dirigiste.

  

La parade : "Mais, j'essaie de compenser ma rigidité en discutant avec mon entourage avant de prendre une décision."

  

Je suis tout-à-fait conscient de mon manque de répartie.

  

La parade : "Je tente de corriger ce manque en participant à des discussions animées avec mes amis."

  

Je n'ai pas confiance en moi.

  

La parade : "Je manque d'assurance, certes mais cela est dû à mon manque d'expérience. Dès que je me sens bien dans un groupe, je suis capable de m'affirmer. Il me faut un peu de temps."

  

Je suis en souvent en retard.

  

La parade : "Il m'arrive d'arriver en retard à mes rendez-vous, ou de faire durer certains meetings ou réunions. J'en ai conscience et je travaille à y remédier."

  

J'ai des problèmes d'élocution, quand je parle une langue étrangère..

  

La parade : "Pour pallier cette difficulté, je multiplie mes séjours à l'étranger."

  

Je ne maîtrise pas certains logiciels informatiques de base.

  

La parade : "Ma connaissance de Word est certes, loin d'être parfaite mais je me suis acheté un ordinateur pour m'entraîner."

 
 

Collé à partir de <http://www.etnoka.fr/gforums/view-msg.tcl?msg_id=0005al&page=1&topic_id=561>

 
 

 
 

Mr Gaf : "Mes principales qualités sont l'intelligence et la modestie." Deux questions courantes. Que peut on pourtant en attendre ? Si vous étiez conscient de vos défauts et qu'ils étaient vraiment importants, n'y mettriez vous pas fin ? L'avoueriez vous à une personne qui ne vous veut pas que du bien ? Evitez de citer de faux défauts comme la gourmandise. De même, peut on parler légitimement soi-même de ses propres qualités ? N' est ce pas le travail des autres et particulièrement de votre interlocuteur ? La vieille technique consiste à avouer que ses qualités poussées à l'excès peuvent devenir des défauts. Vous êtes dynamique mais cela vous fait vivre à 100 à l'heure et il est bon de savoir se détendre. Vous êtes très tenace mais cela peut vous conduire à devenir très persévérant. Prenez des qualités en relation avec votre fonction. On accepte mal un vendeur qui avoue s'énerver facilement et chercher toujours à avoir raison. On cherche simplement à savoir si vous êtes capable d' émettre une opinion sur vous. Préférez toujours le jugement des autres et proposez de vérifier ce que vous dites en donnant les coordonnées d'une de vos références. Ne soyez donc plus surpris par cette question et à l'inverse ne rabâchez pas comme un texte appris vos trois qualités et vos trois défauts.

 
 

Collé à partir de <http://obsdurecrutement.free.fr/index.php?2006/04/26/1453-question_qualites_defauts_entretien_d_embauche>